Ces technologies à bannir absolument

On le répète sans cesse, l’informatique évolue à une vitesse fulgurante et il se fait difficile de suivre chaque sortie de produits et autres technologies révolutionnaires.

Établissons un bref compte rendu de la situation avec tout ce qui est à proscrire dans votre prochain ou actuel PC !

 
 
 

  • SATA 2 : cette norme est totalement dépassée. Affichant seulement 300Mo/s contre 600Mo/s pour son successeur le SATA 3, que voulez-vous faire d’un tel boulet ? Ce n’est pas comme si les disques durs plafonnaient à 150Mo/s et qu’il n’y avait aucune différence pratique entre les deux.
  • Disque dur 5400tr/min : tout spécialiste vous le dira, les disques durs Green sont une honte et représentent un régressement technologique. Ils sont plus durables, plus silencieux, plus stable, chauffent moins, bref que des inconvénients pour le consommateur. Ne parlons pas des temps d’accès qui sont presque 1ms plus long qu’un véritable disque dur à 7200tr/min. De plus, les débits sont nettement moins bons. Les HDD green tournent autour des 125Mo/s, soit 25Mo/s de moins que les disques classiques. Autant dire que dans notre utilisation quotidienne, la différence se fait tout de suite ressentir !
  • Processeur dual core : « Si t’as pas d’i7 pour lire tes mails, t’as raté ta vie » que disait Baudelaire. Aujourd’hui, c’est bien connu, tous les programmes sont optimisés pour deux CPU et j’irais même dire quatre. Installer un jeu qui ne tire pas parti de votre quad-core, c’est juste une insulte. La poignée de développeurs qui ne pensent pas à nous autres, bénéficiaire d’un i5 et dans la majorité des cas d’un i7, ne sont que des bons à rien. Boycottons les programmes non codés pour les quad-core !
  • SSD low-cost : ben voyons … soit ton porte monnaie assume l’achat d’un Samsung 830 soit tu restes sur le bas coté. Ces gens qui cherchent à économiser 20€ au détriment des performances … Nous parlons tout de même de débit 100Mo/s moins importants et de latence quelques centaines de micro-secondes plus importantes !
  • Le DVD … et pourquoi pas un lecteur CD : nous sommes en 2012 et certains emploient encore cette technologie obsolète. J’ai pris la résolution en début d’année de n’utiliser que des Blu-ray et je ne m’en porte que mieux ! En fin de compte, l’offre est tellement vaste et les prix tellement accessibles, que je me perds dans ma collection de films HD.
  • La souris et le clavier filaire : les fils c’est moche, ca prend de la place, ça traîne partout donc vive les piles ! Votre bureau sera tellement so-chic dépourvu de tous ces câbles. De plus, la souris sans fil permet de faire des pauses ponctuelles (souvent en pleine partie de Quake 3 Arena), afin de changer les piles. Pour préserver votre santé, optez pour les technologies sans fil.
  • L’alimentation de 400W : l’hiver approche, il faut absolument un bloc de 1200W minimum pour ne pas attraper froid. Prendre une alimentation plus large est synonyme de sécurité, de qualité, d’une durée de vie accrue et d’un plus grand silence. Ne suivez surtout pas les conseils de ce blogueur concernant le choix de votre alimentation ! Vous risquez de vous retrouver avec un tout petit bloc parfaitement dimensionné selon vos besoins et à un prix correct.
  • L’ordinateur qu’on monte soit même : autant s’habiller chez Emmaüs. Les marques il n’y a que ca de vrai ! Asus pourquoi pas mais dans le milieu, on roule avec du AlienWare.
  • Le câble HDMI low cost : le son et l’image c’est sacré, vous n’avez le droit à aucun compromis là dessus. Un câble blindé avec connectique en or, ce n’est pas une question de luxe mais un devoir. Voyez cet article des Numériques qui démontre l’énorme fossé entre les câbles premiers prix et ceux à une centaine d’euros. Vous ne regarderez plus votre écran de la même manière.
  • PCI-E 16x 2.0 : non non et non ! Votre carte graphique équipée de 3Go de mémoire vidéo doit se connecter sur un port PCI Express 3.0 pour profiter du double de bande passante. Rendez vous compte, on passe de 8Go/s à 16Go/s, on double donc le nombre d’images par secondes ! (voir comparatif de HFR entre la norme 2 et 3).

  • Refroidissement par air : rien de plus ringard que d’utiliser le ventirad constructeur. Le water cooling c’est l’ami, le ferment, la terre et le sang de l’overcloker. Ce dernier système étant quelque peu coûteux, si vous tenez à votre image, investir dans un ventirad Noctua semble le minimum. Si vous vous obstinez à conserver le ventirad d’origine, sans mentionner les insultes que vous subirez, votre processeur risque d’atteindre des températures pharaoniques et pourrait engendrer la mort subite de votre matériel. Un comportement tout à fait irresponsable et dont seul 5% de la population est au courant des conséquences.

Jm’en vais faire un emprunt à la banque pour équiper correctement mon prochain PC.

 

Illustration de l’article par brontosaurusrex.

Commentaires

  1. Par Cyril

    Répondre

    • Par Milt

      Répondre

  2. Par Nicolas

    Répondre

  3. Par Kiwix

    Répondre

  4. Par shutdown

    Répondre

  5. Par Nicolas

    Répondre

  6. Par Xav

    Répondre

  7. Par Hugobros3

    Répondre

  8. Par guzz

    Répondre

  9. Répondre

  10. Par SpunK

    Répondre

  11. Par Valentin

    Répondre

  12. Par Kevin

    Répondre

  13. Par kinezana

    Répondre

  14. Par LePoulpe

    Répondre

  15. Par Med

    Répondre

  16. Par Antoine

    Répondre

  17. Par Eylith

    Répondre

  18. Par Amandine

    Répondre

  19. Par Benji

    Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

      • Par Benji

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.