Comment rattraper 6 mois d’hardware ?

Si j’ai fait une erreur dans ma vie, c’est bien de lâcher mon flux RSS durant une période fleurtant avec l’infinie. En effet l’informatique ça fonctionne comme l’âge d’un chien, une journée équivaut à cinq pour le clébard. De ce constat hautement scientifique, il convient que se remettre au goût du jour après un isolement aussi long relève alors de l’exploit. C’est là que j’interviens.

modesty-meme

Sélectionner l’info

Répétez après moi les enfants, les dépêches AFP c’est merdique.

Au rythme de 10 news quotidiennes et en comptant six mois à rattraper soit 180 jours, nous totalisations [dévisage la classe d’un regard dépravé]… 1800 billets. La bonne nouvelle c’est qu’on se carre pas mal des news, trop d’énergie pour si peu d’information pertinente n’en vaut pas la peine. Donc mis à part vos collègues qui vous ridiculiseront lorsqu’ils s’apercevront que vous ignorez la dimension de l’ailette droite du dernier ventirad Noctua, vous devriez vous en sortir.

En réalité, l’idée consiste davantage à se focaliser sur les dossiers de fond. S’attarder sur les principaux points et surtout bien repérer le matos actuel, voilà une mission respectable. En fin de parcours nous devons être en mesure de lister les composants les plus intéressants du moment, un peu à la manière suivante.

Processeurs

  • Intel Celeron G1820 – 35€ / AMD Sempron 3850 – 35€
  • Du Firefox, des mails, du Word (beurk), du Youtube, du Facebook (re-beurk) et j’en passe, le premier prix répond parfaitement à ces attentes. Pour dire, dans l’imaginaire collectif on préfèrera acheter un processeur plus puissant et davantage de mémoire alors que le seul composant bridant l’utilisation – si basique soit-elle – reste le disque dur. Bordel achetez un SSD au lieu d’ouvrir 40 000 threads pour répéter : « je compren pa jé un i5 overclok et 8Go de mémoire mé mon PC rame »

  • Pentium G3220 – 50€
  • Assurément le processeur de monsieur tout le monde. Doté d’un prix très raisonnable, une consommation tout aussi proportionnelle et déjà surdimensionné pour les activités basiques… Une fois accompagné d’une bonne petite carte graphique, typiquement une Radeon R7 250 voire une R7 260X, l’ensemble constitue une base très solide pour un tarif imbattable. À ne pas sous-estimer.

  • i3 4130 – 100€ / AMD FX 6300 – 100€
  • pc-barbecue

    L’i3 c’est un peu comme la Golf IV de votre voisin, il a à peine le temps de passer la troisième qu’un feu rouge pointe le bout de son nez. Courir en circuit fermé ? La voiture menacerait d’exploser. Un tel équilibre constitue directement un choix idéal pour le commun des mortels.

    À la différence du FX 6300, là où les deux se tournent les pouces lors d’usages réguliers, l’i3 offre un meilleur ratio perf/cœur (50% plus élevé) et s’avère plus efficace, ne serait-ce que sur le plan consommation. L’unique cible de l’hexa-core se porte donc sur les applications multithreadées où il distance son acolyte de 20%.

    Bref, vous cherchez une solution suffisamment robuste pour exécuter n’importe quelles applications et les derniers jeux du moment sans passer par un emprunt, votez pour l’i3 accompagné d’une GTX 760.

    Plus de détails : Comparatif i3 4130 / FX 6300

  • i5 4440 – 160€
  • CPU très polyvalent et bon investissement à terme, le 44-40 n’est réellement pas près de s’essouffler.

  • i5 4670K – 200€
  • Mon opinion reste inchangé, déjà qu’un quad-core ne profite pas réellement à la majorité des jeux, l’i5 version overclockable se positionne comme le processeur doté du meilleur potentiel pour accueillir toutes les cartes graphiques.

  • puis l’i7 dont je suis toujours allergique
  • Choix très pertinent pour 1% des usagers. Utilisation de programmes spécifiques, virtualisation avancée, montage vidéo ou photo intense et j’irais jusqu’à dire professionnel. Bref 99% de bullshit pour Kevin frustré d’en avoir une petite.

 

Cartes graphiques

batfarmer

  • Radeon R7 250 – 75€ : Paysan en reconversion
  • La rentrée scolaire étant d’actualité je vais donc jouer le bon professeur qui répète pour la 36e fois la même chose. 2Go ou plus (soyons fous) embarqués sur une CG entrée de gamme atteint un niveau de commodité proche du cerveau d’une mouche. Techniquement le GPU se trouve à bout de souffle avant même de pouvoir puiser dans une telle quantité de mémoire.
    Bon nombre de cartes entrées de gamme, pour ne pas dire ultra entrée de gamme, se retrouvent décliner en versions 1Go, 2Go et parfois les constructeurs n’hésitent pas à commettre le pire. Foutre de la GDDR3 ! Vu que personne ne comprend de quoi il s’agit, mais jure simplement par la grosseur du chiffre sur l’étiquette, on se retrouve avec le fameux moteur de deux chevaux couplé au châssis de course.

    Donc sous la barre des 100€, 1Go de mémoire s’il vous plait.

  • Radeon R7 260X – 110€ : Sortie de crise
  • Vous savez ce moment où on effectue ses comptes et on réalise qu’il va falloir manger des patates durant les trois prochaines semaines… La R7 260X occupe un peu cette place de plan de secours.

  • Radeon R9 270 – 150€ : Ni vu ni connu
  • Un nom trop simplet, un prix ni trop élevé, ni vraiment bas, bref c’est un peu comme l’étudiant moyen dont aucun enseignant ne se souvient le prénom à la fin de l’année.

    cat-in-jar

  • Nvidia GTX 760 – 200€ : Papa paye la moitié
  • Si vous me posiez la question de savoir quelle CG s’avère la plus équilibrée ou celle méritant le petit investissement supplémentaire pour obtenir pleine satisfaction, je pointerais du doigt la GTX 760. Aucun jeu, et ce à plein régime (extreme quality fanboys) n’y résiste. Autant dire qu’en désactivant la tonne d’effets conçus davantage à des fins de benchmark qu’à une réelle fonction esthétique, on peut s’attaquer sans problème à du 2560*1200px.

    Côté nuisances sonores, certains modèles tels que la fameuse série Gaming OC de MSI, dépassent à peine les 25dB en pleine charge. C’est hyper silencieux merde !

  • Nvidia GTX 770 – 280€ : Casse ta tirelire
  • Pafffff, gliing glingggg… [bruitages professionnels]

    Plus robuste que sa petite sœur et plus viable à terme, elle constitue un choix très pertinent dans le cadre de ce que nous pourrions commencer à qualifier de grosses configurations. Se marie typiquement bien avec un i5, là ou la GTX 760 ne subirait pas de limitation couplée à un i3 de dernière génération.

  • Radeon R9 290 – 350€ : Appuie sur le champignon
  • Au-dessus des 300 boules nous pouvons légitimement nous attendre à une cylindrée de taille et en terme de performance, la R9 290 ne déçoit effectivement pas. Avec 100€ de moins sur la balance que sa concurrente dénommée GTX 780 pour un résultat similaire, seuls les plus maniaques feront l’impasse.

  • SLI GTX 770/780 Ti – 600€/1000€ : Des billets, en veux-tu en voilà
  • gold-toilets

    J’ai déjà abordé la question à maintes reprises et le résultat reste sans appel. Lorsqu’il s’agit de monter en puissance, les gros modèles de cartes mono voire bi-GPU se retrouvent complètement à la ramasse face à la bonne veille combinaison de deux cartes.
    La GTX Titan Z par exemple (pure abomination marketing), embarque deux puces GK110, soit le même processeur qu’une GTX 780 Ti. À performance quasi-équivalente, un SLI de 780 Ti s’avère trois fois moins onéreux. Une petite économie de 2000€ en profitant des mêmes perfs, oui oui.

 

En vrac

Curieusement ou pas, après un plongeon de seulement quelques heures dans la lecture des principales nouveautés entourant l’hardware, je me suis senti plutôt à l’aise. Certes je suis incapable de fournir par cœur le TDP des cartes issues de la série R9 de AMD, mais est-ce bien important ?

Voici trois-quatre news ayant retenus mon attention.

  • Quel proco pour décoder des gros flux vidéos ?

  • Bien du monde s’imagine que la lecture d’un Blu-Ray ou un flux 1080p avec un gros bitrate nécessite un CPU un minimum puissant. Sachez qu’un AMD Sempron 3850 à 30€ par exemple (Quad core 1.3GHz, 25W de TDP → fanless <3) se tourne les pouces avec seulement 25% de charge en plein décodage. Un bundle fort sympathique pour seulement 70€ : Sempron 3850 + Asus AM1I-A

    Plus de détails → x86 basse consommation : AMD Kabini AM1 contre Intel BayTrail-D

  • GTX Titan Z

  • Je n’ai pas pu résister.

    Idée originale de master71 via HFR : « tu la mets dans un cadre, tu mets comme titre ‘l’inutile et le vain, le commencement de la fin’.
    tu revends ça 20K au FIAC, et hop, tu as un intérêt marketing. »

  • Canyon du Diable

  • Toujours dans la concision, le dernier refresh de processeurs Intel Haswell, nom de code Devil’s Canyon, apporte une amélioration côté dissipation en ayant principalement recours à une pâte thermique de meilleure qualité.

    intel-IHS

    Certains auront toujours l’aventureuse idée de retirer le dissipateur thermique intégré (plus communément nommé IHS), correspondant ni plus ni moins à la partie métallique chargée de conduire la chaleur entre le die (la puce à proprement parler) et le ventirad, afin de remplacer la pâte thermique « stock » par une qualité supérieure, mais autant dire que leurs 250€ ne tiennent qu’à un fil vu le risque de l’opération.

  • Plus pour moins

  • Dans l’ensemble les SSD représentent surement les composants marqués par la plus grosse avancée bien qu’aucune révolution n’aie eu lieu. Les prix, en éternel pente, s’approchent aujourd’hui d’une réalité beaucoup plus pragmatique en terme d’usage.
    Si des SSD entrée de gamme de 128Go – tout à fait viables au passage – se négocient à 70€, nous pouvons trouver des modèles deux fois plus gros pour la somme très raisonnable de 100€. Le Crucial MX100 ainsi que le Samsung 840 EVO se défendent très bien dans le cadre d’une utilisation régulière.

    Définitivement LE composant méritant un investissement.

L’aventure continue

Je me dois de glisser une bafouille sur la très fraiche Radeon R9 285 avant de vous quitter. En restant concis, AMD réajuste son fidèle GPU Tahiti en service depuis trois années (ce qui n’est pas mauvais en soi) et les résultats sont pour le moins perplexes. Le nouveau né, Tonga, n’apporte en pratique pas grande différence. Performances équivalentes à la R9 280, consommation identique et la présence de nouvelles fonctionnalités, FreeSync plus spécialement, n’est guère exploitable pour le moment. Suivons les évolutions dans les semaines à venir.

Ce fut un billet quelque peu décousu, des news à droite à gauche, ce n’est pas à mon habitue mais croyez-moi que l’exercice était nécessaire.

Commentaires

  1. Par BibiSky51

    Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

      • Par BibiSky51

      • Par Nicolas

      • Par BibiSky51

  2. Par Killian

    Répondre

  3. Par Giveuh

    Répondre

  4. Par Nicolas

    Répondre

  5. Par ludo

    Répondre

  6. Par Djul

    Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

  7. Par Djé

    Répondre

  8. Par Cyril

    Répondre

  9. Par JibZ

    Répondre

  10. Par Blafy_

    Répondre

  11. Par Roy

    Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

  12. Par oldscool29

    Répondre

  13. Par Buzut

    Répondre

  14. Par sc

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.