Horyax dans Canard PC Hardware !

Longue histoire. Suite à un échange avec le rédacteur en chef du magazine Canard PC Hardware, le dénommé Doc Téraboule, j’ai eu l’occasion de rédiger un papier pour le prochain numéro à venir. Contraint par le temps, j’ai proposé au Doc de remanier mon dossier sur les disques durs et les inondations, chose qu’il a accepté avec enthousiasme. J’ai donc l’honneur de vous annoncer que le numéro 16 de CPC hardware, paru hier, comporte 7 pages que j’ai pu rédiger.

Pour l’occasion, nous avons retravaillé autant la forme que le fond du dossier. Vous devez vous dire, mais 7 pages c’est rien ? C’est vrai, mon pdf en fait 20 ! En fait c’est là qu’on se rend compte que le format papier versus le web, n’a rien à voir. On comptera en moyenne 4000 caractères sans espace pour une page, le tout agrémenté de deux-trois illustrations et éventuellement un ou deux encadrés. Pour une première approche du monde papier, le fait d’avoir déjà mon dossier sous la main, m’a peut-être facilité la tâche. Nous avons supprimé certaines parties, ajouté une belle introduction, une vraie conclusion puis j’ai consacré beaucoup de temps à revérifier mes sources. Pas le droit à l’erreur. Toujours pour comparer mon expérience « numérique vs physique », j’ai eu un peu de mal de pondre des lignes à la pelle, moi qui étais plus habitué à faire dans la concision. Je vous rassure, il n’est pas question de rédiger de longues phrases inutiles juste pour faire beau, mais disons qu’il ne faut pas hésiter à s’étaler pour remplir une page blanche. De plus, pour le rédacteur qui corrige le texte, vaut mieux en avoir plus que pas assez, ça lui permet de sélectionner les informations. Bref, gros remaniement, mise à jour des chiffres avec les derniers résultats financiers, corrections, etc… En fin de compte, mon dossier original fait un peu brouillon à coté. Le ton est également différent, j’entends par là que contrairement à mon blog, on ne peut pas affirmer : « machin s’en est mis dans les poches » sans preuve formelle. Un ptit’ tour devant les tribunaux est si vite arrivé… L’approche reste très critique, c’est du Canard PC quoi :D.

cpchw-16

Tiré du site canardpc.com

J’ai été payé oui, c’est un réel boulot. Pour autant, je ne gagnerais pas plus si CPC explose le nombre de ventes, alors ne voyez pas cet édito comme une gigantesque pub, pas du tout… Évidemment, je vous invite à vous procurer ce numéro 16, surtout que le dossier spéciale imposture, porté sur le matériel Hi-Fi semble très intéressant. Enfin de quoi remettre les idées en place concernant les câbles blindés or à 900€ et voir un peu plus clair dans ce charabia marketing. J’en attends également beaucoup de l’article sur la RFID qui comporte à la fois une partie théorique et pratique. Le reste des sujets sont présentés dans la news de CPC.

 

Illustration de l’article de Didier Couly

Commentaires

  1. Par Louis

    Répondre

  2. Par Hugobros3

    Répondre

  3. Répondre

  4. Par oldscool29

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.