L’art de crever

Quand papa me racontait que je n’étais pas suffisamment patient, je m’en moquais un peu. C’est vrai, je trouvais toujours un moyen d’échapper à la chorégraphie improvisée de ma petite sœur, ou ce moment quand le frérot suppliait de jouer pour la 8e fois de la journée au Kapla. Du coup, sale réputation.

J’ai longtemps attendu ce jour où je pourrais redorer mon blason et prouver à tout jamais mon incontestable ténacité. Ce jour, c’est lorsque j’ai aperçu « you suck at videogames » gaiment apposé sous le titre d’un jeu de plateforme supposément ultra-dur. Bien prétentieux pensais-je, vous avez là un homme forgé par d’intenses séances de Lemmings durant son enfance !

The Art of Raging

the art of dying

 

90mo plus tard, nous voilà dans la peau de notre souffre douleur, plombier, flic ou ouvrier en bleu de travail qui sait. Tout débute dans un style très classique, impossible de manquer le rapprochement avec les jeux de plateforme fin 80’s/début 90’s. L’objectif apparait immédiatement : franchir la porte pour accéder au prochain palier et soyons fous, le niveau suivant. Sauf que… Aucun système de vie, pas de point respawn et vous l’aurez compris, one hit = die. En seule guise de réconfort, votre bonhomme dispose d’un sabre permettant de zigouiller des piafs et surement d’autres animaux innocents par la suite.

J’oubliais, lorsque vous débutez la partie, on vous propose gentiment deux niveaux de difficultés, je cite : « really hard » ou « unbelievably really f*cking hard ». Très dur étant toujours trop facile, suggérons directement la deuxième option.

Année : 2014
Développeur : DoorKnobHandle
Éditeur : indépendant
Genre : plateforme
Compatibilité : Windows
Spécificité : susceptible d’engendrer un état de rage absolue
Infos et DL : http://gamejolt.com/

Sentez cette détresse !

Sentez cette détresse !

Commentaires

  1. Par Anabis

    Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

  2. Par waouh

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.