Les disques durs externes

Le disque dur externe, moyen simple et peu couteux pour transporter des données, présente de nombreux avantages mais également son lot d’inconvenants.

Vous remarquerez qu’il est très prisé et de plus en plus utilisé par monsieur tout le monde, vu son coût attractif. Derrière cet intérêt, se cache en effet une certaine fragilité, une instabilité, et une durée de vie de l’ordre de quelques années seulement.

Il n’y a pas de solutions magiques mais j’ai quelques recommandations à vous partager.


Que faire ?

  • limiter son transport, car la mécanique le constituant est bien souvent non adapté. A l’inverse, le SSD, bien que très onéreux, possède de gros avantages comme être insensible aux chocs (dans la limite du raisonnable), être silencieux, et plus fiable ;
  • bien monter et démonter le périphérique sous son OS favoris. A la longue, éjecter sauvagement son disque dur ou sa clé usb peu créer des problèmes. Les avis sur le sujet sont assez partagés, mais ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ?
  • préférer les disques durs à moyenne capacités, car je vous assure, perdre 1 To de données peut s’avérer très douloureux. Dans ce cas, autant limiter les dégâts. Choisir une capacité de stockage de 320Go, vous obligera à un moment donné à effectuer une sauvegarde, soit un nettoyage, ce qui n’est pas plus mal je trouve;
  • si vous utilisez des disques durs portables chez vous, pour une utilisation fixe donc, d’autres solutions plus intéressantes comme un RAID 1 sont bien plus adaptés. Plus cher (à l’achat) mais bien plus robuste et souple, les centres de stockage sont quasi-inévitables dès qu’on manipule des informations importantes.




Les solutions :

  • RAID en locale avec des disques durs installés dans sa tour. Peu pratique si on souhaite se balader avec ses données. C’est par contre un moyen très robuste et ne générant aucun coût supplémentaire à l’achat des disques;

  • RAID via une boîte dédiée, plus simple à mettre en œuvre et mobile mais plus cher. Voici un exemple, la Icy Box;
  • ou encore, via un serveur local. C’est sans doute la meilleure solution mais aussi la plus coûteuse et demandant un minimum de savoir faire.




Les alternatives :

  • la clé usb; c’est de nos jours le meilleur moyen pour transporter des données, à condition de la synchroniser avec ses autres espaces;
  • logiciels ou sites de partage tel que dropbox; très souple, j’utilise moi même de tels services. Que vous soyez n’importe où, un simple accès internet vous permet de gérer vos données ;



Investir dans du matériel c’est bien, mais assurer son bon fonctionnement, c’est mieux.

Commentaires

  1. Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.