Les mythes de l’informatique

Comme vous le savez peut être, je suis relativement présent sur le forum de korben.info et étant en plus étudiant, j’ai l’occasion d’écouter ou de participer à des discussion sur le matériel informatique avec mon entourage. Ceci m’amène à tirer ma propre expérience sur le sujet suivant : N’écoutez pas tout ce qu’on vous dit ! C’est une remarque qui ne touche pas uniquement à l’hardware ou l’informatique cependant, celle-ci me permet d’apporter des informations et corriger de grosses erreurs que vous conseillent vos proches (internautes ou amis). La fiabilité sur Internet est un soucis majeur et difficile à contourner; je vais tenter de répondre le plus pertinemment et justement possible.

1/ La marque ne justifie rien

C’est certainement le plus difficile à prouver mais le mot marque ne signifie pas performance, fiabilité, durée de vie importante ou tout ce que vous voulez…. En effet j’aperçois très souvent lors de propositions de configs ou des conseils un matériel « type ». Je prend un exemple concret, j’ai dernièrement participé à une demande de configuration aux alentours de 1100€. L’internaute en question avait déjà proposé du matériel. En bref, je lui conseillais une autre carte mère. Celle-ci était une MSI. Quelques heures plus tard, un membre répond et lui déconseille la MSI au profit d’une Asus. Le membre en question raconte qu’il est vendeur et explique que la majorité des retours sont des cartes no-name puis MSI…

L’information est fausse. MSI figure parmi les constructeurs les plus fiables (source hardware.fr – pourcentage de défaillances) :

  • MSI : 2.46%
  • Gigabyte : 2.83%
  • ASRock : 3.11%
  • ASUSTeK : 3.5%

Ce n’est pas tout, comme vous pouvez le voir, les pourcentages sont sensiblement les mêmes. Dans ma réponse face à l’internaute, j’ai donc imaginé qu’Asus était plus fiable de 1% que MSI. Mon argument supplémentaire est que payer 10€ plus cher, pour 1% de garantie en plus est fortement discutable. Alors, soyez gentil et croyez moi afin que je n’ai pas à me répéter. Asus, MSI, Gigabyte… c’est tout pareil, seule la couleur change (façon de parler bien-sûr) -> voir l’article Comment bien choisir sa carte mère. Sérieusement, prendre un premier prix (ce qui était mon choix) n’a rien de cruel.

2/ L’hardware ne fait pas le tout

Second point important, il figure aussi parmi ce que j’appelle, les mythes : « plus c’est gros, mieux c’est ». Tout le monde nie cette phrase mais la respecte quand même. Un peu paradoxal me direz vous mais je n’invente rien. La recherche aux performances est le fer de lance de l’hardware. Toujours plus, pour toujours plus. Il faut bien choisir ses composants, trouver ceux qui allieront perfs/durée de vie/fiabilité, etc… C’est une tâche ardue et très couteuse. Cependant, une alternative existe. Dans la conscience des gens, le fait de posséder un quad core et 4Go de ram vous assure un certain confort. Ce n’est pas totalement faux mais ça l’est. Pourquoi ? simplement car cela dépend de votre utilisation. J’ai jeté il y a quelques mois un Pentium III qui a servit pendant 10 ans. Impossible certains diront. Et si, pour un petit serveur il remplissait très bien sa tâche.

Cas concret comme précédemment, on souhaite upgrader son PC pour profiter des dernières nouveautés logicielles. Quelles sont ses nouveautés ? Windows. C’est un système d’exploitation très gourmand et peu adapté pour certain matériel, à savoir : netbook et vieux PC. Solution trouvée dans 95% des cas, racheter un nouvel ordinateur ou modifier ses composants. Le moyen parfait pour enrichir les constructeurs ainsi que Microsoft qui en profite bien je vous assure. Ma ligne éditorial ne porte pas sur le software mais je me dois de vous informer. Un simple OS Linux fait parfaitement l’affaire pour surfer, écouter de la musique, jouer aux jeux flash ou encore utiliser des traitements de texte. L’utilisation de distributions comme Ubuntu est enfantine (oui oui des enfants l’utilisent). Alors pourquoi ne pas essayer ? Les avantages sont nombreux : plus léger, plus dynamique, plus sécuritaire. Demandez conseil ou lisez un peu sur le sujet, vous verrez qu’il n’y a rien de complexe. En résumé vous gagnerez de l’argent (n’est ce pas le but  de tous les jours ?) et en expérience. Ça ne coûte pas bien cher de tenter, c’est gratuit…

J’adore le slogan de la distribution Toutoulinux (ou puppy linux en anglais) : « N’ACHETEZ PAS UN NOUVEL ORDINATEUR, TÉLÉCHARGEZ-EN UN MEILLEUR ». C’est tellement vrai dans le fond. Le marché des OS et du matériel est vicieux. Ne vous faites pas avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.