Horyax News

high-tech, informatique, liens & vrac ...

Documentaire : Ratopolis 1973

Analyse comportementale sur les rats. Le film se concentre sur deux types d'expérience, l'une avec une population de rats confinée dans un espace restreint mais où la nourriture abonde. La seconde se déroule dans un environnement ouvert où la quête de nourriture s’apparente aux conditions naturelles.

Les résultats sont très surprenant, on observe un déréglage complet de la société dans le premier groupe, l’apparition de cannibalisme, le viol, l’homosexualité* et une extrême violence se développe.

Ce genre d'expérience est unique car impossible à produire de nos jours. Les images sont assez choquantes.

La qualité vidéo est vraiment médiocre, voici la 1ere partie (le reste suit) : https://www.youtube.com/watch?v=VWpgkGHRik8


* edit en réaction au 1er commentaire : nous devons probablement ici parler d'une confusion progressive du genre mâle et femelle au même titre que le désordre sociale qui s'installe très rapidement parmi ces rats séquestrés. Les femelles ne répondent plus à leur devoir naturel de mère, au point d'ignorer, meurtrir, ou manger leur progéniture. Les mâles ne cherchent plus à se reproduire mais ils agissent par pulsion.

18/02/2016 - 3 commentaires

NEXUS VI

Toujours pour rester dans la catégorie ciné, je recommande fortement cette chaine Youtube orientée chroniques SF : NEXUS VI

Décors, ambiance et jeu d'acteur y sont particulièrement soignés.

19/01/2016 - Aucun commentaire

Le cinéma

Aux travers de mes études j'ai pu m'approcher brièvement du cinéma sous plusieurs angles. En seconde année de DUT, nous devions concevoir un court métrage en équipe ce qui m'a permis de toucher autant à l'écriture d'un script, la gestion des acteurs, la réalisation (éclairage, son, caméra) et aborder la partie montage.

Cette approche m'a tranquillement sensibilisée au 7e art et en automne 2014, j'ai complété une session d'étude cinématographique à l'Université de Montréal. Cette fois-ci, il s'agissait d'une lecture beaucoup plus théorique axée sur l'histoire, l'analyse et la réflexion. D'ailleurs pour les curieux, voici sans la moindre attente l'essai de mon cours de cinéma d'animation : Wall-E : lois robotiques et paradoxes.



Si j'étale mon CV, c'est surtout à titre d'introduction et pour justifier le fait que je compte partager des retours de film, éventuellement des critiques ou suggestions à l'avenir...

Mon dernier coup de cœur en date justement s'intitule Beasts of No Nation (2015). L'histoire retrace la vie d'un enfant soldat luttant contre la guerre civile dans son pays d'Afrique. Il faut d'abord souligner le poids présent sur les épaules des jeunes acteurs et la volonté de confronter le spectateur à un contexte réaliste. Artistiquement paradoxal, le réalisateur met en opposition des images léchées dotées d'une extrême brutalité.

14/01/2016 - 1 commentaire