Pourquoi votre ordinateur ne vieillit pas

Drôle d’affirmation n’est ce pas. Mais alors, pourquoi tout le monde parle de ralentissements, de bugs et de pannes ? Quels sont les phénomènes techniques derrière ces problèmes que la majorité des utilisateurs dénoncent ? En réalité, ils n’existent pas.

J’énonçais justement ces faux problèmes dans l’article « Votre ordinateur rame ? ». Dès maintenant, je vais vous expliquer plus en détail, les soucis, le pourquoi, les conséquences et les solutions à ces problèmes.

1/ Une mauvaise compréhension

Tout commence ici : comprendre ce qui se passe. Pour cela, il faut avant tout, dissocier la partie matérielle et logicielle. Non, quand votre PC « rame » ou que votre système prend 9 minutes à démarrer et lancer un simple éditeur de texte, encore non, ce n’est pas votre machine. Ce qui se passe, et vous devez clairement le comprendre, c’est que toute la couche logicielle, votre OS donc, pour ne pas citer Windows dans 90% des cas, est la source des ennuis.

2/ Ça rame

bateau

Étudions par exemple l’expression « ça rame ». Concrètement que se passe t-il matériellement quand tout ce met à ralentir ?

  • Premièrement, votre disque dur est tellement fragmenté qu’une simple lecture/écriture se transforme en parcours du combattant. Vu que les données sont éparpillées sur le disque, la tête de lecture qui doit analyser le niveau binaire de chaque information, se voit faire des allés/retours à répétition. Ceci peut générer une attente relativement longue. En principale cause, le format NTFS reconnu pour sa fragmentation importante. Le matériel n’est qu’une machine dont l’exécutant fait des erreurs.
  • Ramer, désigne aussi un problème de mémoire. J’ai tendance à penser que ceci arrive de moins en moins vu les capacités actuelles de nos machines. Cependant, si vous atteignez la quantité maximale de mémoire de votre ordinateur, celui-ci devra « swaper » sur le disque dur. C’est à dire, utiliser votre disque dur en guise de mémoire. Il n’a pas le choix, autrement la RAM devra se vider au fur et à mesure que le processeur traite les données ou qu’elles-ci ne soient plus exploitées, avant d’en stocker de nouvelles. Vous imaginez la lenteur.
  • Le processeur peut également être la source des difficultés. Si on suppose, que le nombre de tâches en cours est tellement important que le CPU n’a plus le temps de calculer, ceci provoquera forcement des interruptions. Pour vous symboliser l’action, représentez vous un bouchon automobile où les voitures seraient les processus.

 

3/ Plus il y a de mémoire, plus ça va vite !

ferrari

Ah oui, je me vois obligé de répéter que : « plus vous avez de mémoire vive, plus votre ordinateur ne va pas plus vite ! » Vous suivez ? Mais alors combien de gens imaginent qu’avec 14Go de DDR9 ils pourront traverser les murs. La mémoire représente seulement l’espace dans lequel vos applications et leur entourage sont stockés le temps du traitement de ces dernières. Je ne pas dit que la mémoire est inutile, il en faut la quantité requise.

4/ J’ai la même machine depuis 8 ans

Phénomène impensable pour le bon Windowsien complètement lobotomisé : votre ordinateur ne vieillit pas. 2001, votre Pentium combiné à 256Mo de RAM vous permet pleinement de lire vos mails. 2011, votre Pentium, toujours combiné à 256Mo ne vous autorise plus du tout à lire vos mails. C’est tout juste si vous pouvez encore démarrer… Il faut l’avouer, les logiciels y sont pour quelque chose.

Chers Windosiens avertis, dont je fais également parti de temps à autre, je ne suis pas en train de critiquer vos choix et votre manière de travailler. Seulement, rendez vous compte de comment Microsoft influence l’informatique. Il y a une grosse ambiguïté. Vous remarquez autant que moi, que les problèmes cités ci-dessus, sont rapportés comme des soucis d’ordre matériel. Les gens se disent, « ça y est, j’ai plus assez da ram, mon i5 est plus assez puissant ». Je répète et rentrez vous bien dans la tête, que votre Intel i7 920 est le même depuis que vous l’avez acheté et aujourd’hui. Évident et pourtant incompris par la majorité des utilisateurs.

5/ La part de vérité

rouages

Évidemment que les composants prennent de l’âge, comme tous corps présents dans l’Univers d’ailleurs. Cependant, vous admettez qu’un transistor, une résistance ou encore un condensateur ne se dégrade quasiment pas. Repensez à votre PC qui tourne depuis 8 ans ;). L’électronique est très robuste mais ce n’est pas le cas de tous vos composants. Je songe aux pièces mécaniques. L’usure s’explique bien plus facilement dans ce cas. Les frottements à répétitions, l’épuisement des roulements à billes, la dilatation des plateaux pour un HDD, sont tant d’événements imprévisibles que fatals. Vous ne pourrez pas conserver le même disque dur 10 ans de suite. Il est aussi peu probable que votre lecteur DVD fonctionne aussi bien qu’à ses débuts.

 

Alors, software ou hardware ce problème ?

Commentaires

  1. Par qwerty

    Répondre

  2. Par scout123

    Répondre

  3. Répondre

  4. Par Nicolas

    Répondre

  5. Par Arthur

    Répondre

  6. Par Nicolas

    Répondre

  7. Par Emmanuel

    Répondre

    • Par buzut

      Répondre

      • Par romain

      • Par Nicolas

  8. Par Antoine.

    Répondre

  9. Par dyonix

    Répondre

  10. Par Nicolas

    Répondre

  11. Par gui

    Répondre

  12. Par Nicolas

    Répondre

  13. Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

  14. Par zara

    Répondre

  15. Par Pyz

    Répondre

    • Par Anonyme

      Répondre

      • Par Pyz

      • Par Mout'

  16. Par Julien

    Répondre

  17. Par chtimis

    Répondre

  18. Par Allex

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.