Xbox One : la NSA dans ton salon

L’univers des consoles ne m’a jamais réellement passionné, si ce n’est les rudiments, je ne puis dire que je sois calé en la matière. Les récentes news sur la future Xbox ont cependant retenu mon attention, et je pense que ce genre d’informations ne peuvent pas trop circuler. On ne parle pas de débourser 100€ inutilement dans une carte graphique ou d’acheter 16Go de mémoire pour rien. Non, ici il est question du respect de l’utilisateur, de transparence et plus gravement de vie privée.

T’es pas co, ben tu joues pas.

Parmi les grosses nouveautés de la Xbox 720, pardonnez-moi… One, figurent quelques points plutôt réjouissants : connexion internet obligatoire, Kinect intégré, pas de rétrocompatibilité et fin des jeux d’occasion.

Profitez de vos anciens jeux Xbox, prêter votre boite à un ami, ou revendre un CD, c’est du passé. Ce dernier point relevant de la décision de l’éditeur, autrement dit, un non formel pour tous les titres produits par EA-Activision et compagnie. Quant à la suite, l’explication est simple. Lorsqu’un pigeon achètera un jeu en version physique ou numérique, l’installation passera par un cloud, à l’image de Steam. Le jeu sera donc lié à votre compte et pas la peine de préciser qu’en l’absence de compte, la console sera aussi utile qu’une baguette chinoise pour manger de l’escargot.

"Regardez ces mécréants. Nous leur proposons des jeux de qualité pour l'honnête somme de 50€ et à cause d'une connexion internet obligatoire, ils se rebellent."

« Regardez ces mécréants. Nous leur proposons des jeux de qualité pour l’honnête somme de 50€ et à cause d’une connexion internet obligatoire, ils se rebellent. »

Plus excitant : « vous pouvez jouer sans connexion pendant 24 heures sur votre console, ou pendant une heure si vous vous êtes connecté sur la console d’un tiers. Jouer sera impossible au-delà de ces délais, et ce jusqu’à ce que votre console soit à nouveau connectée à Internet. »

Raisons : « bien qu’une connexion permanente à Internet ne soit pas requise [non sens], la Xbox One est conçue pour vérifier si votre système, vos applications ou vos jeux peuvent bénéficier de mises à jour, et pour savoir si vous avez acheté de nouveaux jeux, ou si vous en avez revendu, prêté ou donné à un ami ».
Mais rassurez vous, on peut continuer à profiter du lecteur Blu-Ray sans connexion. Ouf, on est sauvé.

Donc en résumé, pour tâter de la manette chez un pote, ramener son CD ne suffit plus. Ce dernier étant lié au compte, il faut se connecter. Comment prêter un jeu ? Mystère… Et si l’idée folle d’offrir cette petite galette ronde à votre ami vous effleure l’esprit, voici les conditions : « un jeu peut être donné à un ami à condition qu’il fasse partie de votre réseau Xbox Live depuis au moins 30 jours. Chaque jeu ne peut être donné qu’une fois. »

Affirmer que nous possédons encore les jeux que nous achetons serait un mensonge.

(Citations via news.xbox.com, propos traduits par lefigaro.fr)

Souriez vous êtes filmé

kinect

Pour revenir à l’histoire des connexions obligatoires toutes les heures ou 24h, il y a comme une odeur de moisi. De manière subtile, Microsoft est en train de nous dire qu’il consulte, vérifie, suit à la trace nos activités, nos connexions, nos achats, ventes, liste d’amis en permanence, etc. Notez au passage que M$ serait donc en mesure de faire correspondre un compte selon une console donnée afin de dissocier si l’utilisateur est connecté ou non sur sa propre Xbox. Un identifiant matériel propre à chaque modèle ? Pas très rose cette affaire, sans rajouter la cerise sur le gâteau, l’innovation du siècle : le Kinect intégré.

Système désormais connu de tous (surtout grâce aux usages dérivés de la part de nombreux bidouilleurs), le Kinect embarque une caméra ainsi qu’un micro, offrant des moyens de contrôles assez inédits. En outre, le Kinect est exploité comme télécommande. Le système est constamment allumé, même quand la console est en veille. En effet, il doit permettre à la Xbox de démarrer lorsque l’utilisateur lui ordonne par une phrase du style « Xbox allume toi ».

Micro sous écoute permanente → connexion au net → serveurs de Bilou.

Foutez l’ensemble dans un mixeur, secouez et saupoudrez le tout avec une pincée de PRISM, vous obtenez un délicieux cocktail.

Oui PRISM, vous savez cet accord entre la NSA et les plus importantes compagnies du secteur informatique visant à fournir des accès privilégiés aux données des utilisateurs pour le compte de l’agence américaine. Microsoft étant un des pionniers du programme en question, on peut imaginer le pire.

prism

Rien de neuf direz-vous, on nous espionne déjà à droite à gauche – de manière « officielle » ou non – mais ce ramassis de technologie, ainsi que d’autres solutions clef en main telles que les Google Glass, méritent une attention particulière. Comme l’explique Sam & Max, le problème ce n’est pas vous, c’est votre voisin ! Le jour où on sera encerclé par des Kinect-like dans les télés, les voitures ou les lunettes pour revenir à l’exemple, le tout piloté par des systèmes propriétaires, sans aucun contrôle et directement utilisable à des fins soit-disant anti-terroristes, ça sera bien gai.

N’achetez pas cette horreur.

 

Sources :

  • numerama.com
  • blogs.rue89
  • 20minutes.fr
  • Titre « Souriez vous êtes filmé » en référence à la couverture du magazine Canard PC n°277 et leur dossier intitulé : Xbox One, la fracture.

EDIT : Microsoft rebrousse chemin

Abandon de la connexion permanente, distribution des jeux possibles, Kinect en option… Plus d’informations via pcinpact.com

« Reste la question de la surveillance pendant que la connexion est active » comme le signale Djul en commentaire.

Commentaires

  1. Par guzz

    Répondre

  2. Par Karagheuz

    Répondre

  3. Répondre

  4. Par guzz

    Répondre

    • Par Mout'

      Répondre

  5. Par Djul

    Répondre

    • Par Nicolas

      Répondre

  6. Par BibiSky51

    Répondre

  7. Par Djul

    Répondre

    • Par BibiSky51

      Répondre

  8. Par Nicolas

    Répondre

  9. Par Djul

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.